7520070_0627bc20-0020-11e8-9cab-7c6ce2e45855-1_1000x625

Dès la rentrée 2016, la FCPE de Boulogne-Billancourt a proposé à la municipalité une démarche active de réduction et de traitement des déchets dans les cantines de la ville.

En effet, 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année en France. A l’échelle de la ville de Boulogne-Billancourt, 1,275 million de repas sont servis chaque année dans les cantines. On pourrait économiser l’équivalent de 100 000 repas en agissant contre le gaspillage.

Par ailleurs, les gros producteurs de déchets ont l’obligation de traiter et valoriser leurs déchets depuis la loi Grenelle 2. A Boulogne, les biodéchets produits en cuisine et à la fin des repas ne faisaient l’objet d’aucun tri ni action spécifique (compost, biogaz). C’est pourquoi nous avons proposé de faire appel à une entreprise pour la collecte et le traitement des déchets.

Dans un premier temps, en janvier 2017, la municipalité a mis en place des actions pour lutter contre le gaspillage et réduire les déchets dans quelques écoles. Des tables de tri ont été installées à l’école élémentaire Jean-Baptiste Clément, puis dans trois autres établissements. A la fin de leur repas, les élèves trient leurs déchets : un bac pour les emballages plastiques, un pour les restes alimentaires et un pour le pain. Objectif : sensibiliser les enfants au gaspillage alimentaire.

Depuis le mois de novembre 2018, la collecte des déchets a enfin débuté. GPSO, en liaison avec le SYCTOM (Syndicat de traitement des déchets de l’agglomération parisienne), a mis en place la collecte des déchets alimentaires, et leur recyclage par méthanisation. Malheureusement seuls quatre groupes scolaires sont concernés!

Nous saluons cette avancée et espérons qu’elle sera rapidement étendue aux autres écoles de Boulogne-Billancourt.