FCPE Boulogne-Billancourt

mercredi 02 septembre

L'agenda de rentrée

Nous vous invitons à noter les dates suivantes sur vos agendas :

- L'Assemblée Générale de rentrée de l'Union Locale FCPE de Boulogne-Billancourt se tiendra le mercredi 16 septembre à 20h45 en visio-conférence. Cette réunion est ouverte à tous les adhérents. Nous contacter pour avoir le lien.

- Les élections des représentants de parents d'élèves se tiendront le vendredi 9 octobre (ou le samedi 10) dans votre établissement. Ces élections vous permettront de choisir les parents qui vous représenteront au conseil d'école ou au conseil d’administration. Chaque parent est appelé à voter. N'oubliez pas de le faire : la parole de vos représentants sera d'autant plus écoutée que la participation aura été grande. Si votre établissement ne comporte pas encore de liste FCPE, n'hésitez pas à nous contacter (fcpe.boulogne@gmail.com).

Voici également notre numéro de rentrée 2020-2021 du journal des parents d'élèves FCPE de Boulogne-Billancourt.
Journal_FCPE_Sep_2020

DOC1 - FCPE - BB - affiche recrutement générique - final

Posté par fcpebb à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


jeudi 23 avril

Préparons la réouverture des établissements scolaires à Boulogne-Billancourt

Nos groupes de travail se sont mis en place cette semaine pour anticiper les questions que pose la réouverture des établissements scolaires à partir du 11 mai, dans le primaire (maternelles et élémentaires) et le secondaire (collèges et lycées).

Merci à tous les participants, qui nous ont permis d'identifier plus de 90 questions et propositions.

Il faut dire que nous sommes nombreux à nous inquiéter, à juste titre, des conditions de cette reprise.

Nous avons donc transmis nos questions, demandes et propositions à la mairie (pour le primaire), le département et la région (pour le secondaire) ainsi qu'à l'Education Nationale, au travers de l'Inspection Académique mais également tous les Directeurs d'établissements (écoles, collèges et lycées) de Boulogne-Billancourt.

Vous trouverez ces propositions en cliquant sur les liens ci-dessous.

Propositions_PRIMAIRE___reprise_27042020

FCPE_Boulogne_Billancourt___Secondaire

Nous avons également demandé qu'une réunion avec la mairie, des conseils d'écoles extraordinaires, et commissions Hygiène santé sécurité dans le secondaire soient organisés dans chaque établissement, pendant lesquels nos élus pourront s'exprimer et vérifier les conditions pratiques précises de la reprise pour nos enfants.

Soyons mobilisés tous ensemble calmement mais fermement pour continuer à prendre soin de nous et de nos enfants.

ob_cfd65f_sauvez-des-vies

Posté par fcpebb à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 19 avril

Mesures d'ouvertures et fermetures de classes à Boulogne-Billancourt - Courrier à Madame la Directrice Académique

Madame la Directrice Académique,

 

A la rentrée prochaine, vous prévoyiez pour Boulogne-Billancourt, 5 fermetures de classes pour 3 ouvertures.  

Compte-tenu du contexte actuel, et conformément à l’engagement du Ministre de l’Education Nationale sur le fait qu’il y aura plus d’ouvertures de classes que de fermetures, nous vous demandons de reconsidérer la carte scolaire concernant notre ville.

 

Nous vous demandons d’éviter plus que jamais des effectifs trop importants dans les classes, voire de prévoir des effectifs significativement plus bas que les années précédentes pour des raisons sanitaires et pédagogiques :

 

  • Si l’épidémie de coronavirus persiste, nous nous interrogeons sur la capacité de voir respectées les mesures sanitaires telles que la distanciation sociale compte-tenu des effectifs par classe. Un certain nombre de classes dans les écoles concernées par les fermetures à Boulogne ont des effectifs de 28 et plus (ex : 30 élèves dans un CE1 et dans un CE2 à l’école Silly).
  • Comme vous le savez, la période de confinement crée, du point de vue des apprentissages, à la fois du retard mais creuse également les inégalités entre élèves. Il faudra donc prévoir beaucoup de pédagogies différenciées avec un nombre important d'élèves fragilisés. 

 

Nous vous remercions par avance pour votre prise en compte et attendons avec impatience l’issue du CDEN.

 

Nous vous prions, Madame, d’agréer nos sincères salutations.


Céline Tissot, présidente de la FCPE à Boulogne-Billancourt

Pour les membres du bureau local

Fermetures de classes

Posté par fcpebb à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 30 mars

Continuité pédagogique - FAQ

CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE DANS LES ECOLES, COLLEGES ET LYCEES DE BOULOGNE-BILLANCOURT

FAQ (FOIRE AUX QUESTIONS) 

  1. Quels outils mon enfant doit-il ou peut-il utiliser pour continuer à apprendre? 

Le ministère met à disposition des académies une plate-forme pédagogique gratuite d’enseignement à distance du CNED qui propose aux élèves et aux enseignants des modules d’enseignement à distance « Ma classe à la maison », quel que soit le niveau (primaire, collège, lycée). Cette permet également aux enseignants de proposer des classes virtuelles. Ils peuvent ainsi faire un cours à distance par visioconférence.

Document de présentation du Ministère concernant la mise en oeuvre de la continuité pédagogique

Guide de connexion élève à la plateforme du CNED

Guide connexion élève « ma classe virtuelle »

D’autres sites intéressants proposent des ressources gratuites :

• un site d’assistance scolaire fourni gratuitement par la MAIF en complément du CNED https://www.assistancescolaire.com/inscription/parent (Inscrivez-vous comme parent puis rattachez vos enfants)

• les éditions Retz, Bordas et LeRobert.com mettent à disposition des élèves confinés et leur famille une consultation gratuite de l’ensemble de leurs manuels du CP à la 3e (toutes disciplines) : https://adistance.manuelnumerique.com/

  1. Si vous n’avez pas d’équipement informatique à la maison, à qui vous adresser?

Les familles qui ne disposent pas d’outils informatiques doivent se signaler au Directeur de l’établissement de leur enfant qui lui-même  prendra contact avec les services Éducation de la Mairie. Pour faciliter la continuité des apprentissages des enfants les moins favorisés, la Ville de Boulogne-Billancourt peut mettre un certain nombre de PC portables à disposition des familles qui n’en disposent pas.

Pour les parents, un n° de téléphone dédié à aider, plus largement les personnes ne disposant pas de moyens numériques, le 01 70 772 372 est mis en place pour aider les démarches administratives, l’accès aux droits. 

  1. Mon enfant est au Lycée. Il a besoin de soutien mais je ne peux pas l’aider. Vers qui puis-je me tourner? 

Pour rester à la page et se préparer aux examens, des étudiants peuvent les aider à distance à suivre les cours envoyés par les enseignant(es). https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc8MvY9GKUAYh6CpfMhRhtqqEOoDra00JYBk7crv2rLQzsXpQ/viewform

  1. En tant que parents, si je dois arrêter de travailler pour garder mes enfants, quels sont mes droits? 

Un arrêt de travail exceptionnel est possible pour la garde de vos enfants ou si vous faites l’objet d’une mesure d’isolement. Cet arrêt de travail n’est pas motivé par l’état de santé mais par une situation sanitaire d’urgence : c’est donc à votre employeur de faire la déclaration d’arrêt de travail et non au salarié. C’est l’entreprise qui se chargera de remplir le formulaire en ligne sur le site créé par l’Assurance-maladie.

L’arrêt de travail sera accordé pour une durée de 14 jours calendaires à partir de la date de début de l’arrêt déclaré. À partir de la déclaration, l’indemnisation est enclenchée. Le salarié percevra les indemnités journalières et, le cas échéant, le complément de salaire de son employeur dès le premier jour d’arrêt, sans délai de carence.

ATTENTION :

• Tous les régimes de sécurité sociale (régime général, régime agricole, régimes spéciaux et travailleurs indépendants) sont concernés. Il n’y a pas de document à fournir.

• La démarche concerne uniquement les parents d’enfants de moins de 16 ans qui n’ont pas de solution de garde et qui ne peuvent pas faire de télétravail.

• Un seul des deux parents peut en bénéficier. Il devra fournir à son employeur une attestation sur l’honneur  certifiant qu’il est le seul au sein de son couple à faire cette demande.

  1. Si je veux avoir des informations sur les moyens mis en oeuvre par l’académie de Versailles, comment je fais? 

L’académie de Versailles a mis une ligne d’écoute à votre disposition du lundi au vendredi (9h-12h et 14h- 17h, appel gratuit) :  01 39 23 63 22 et par mail : covid19@ac-versailles.fr.  Vous pouvez également vous rendre sur leur site qui centralise toutes les informations à jour : http://www.ac-versailles.fr/pid34372/accueil.html

  1. Je me pose des questions sur la continuité pédagogique prévue par le Ministère de l’Education Nationale. Existe-t-il un document de référence?   

L’Education Nationale met à jour régulièrement un vademecum qui répond à beaucoup de questions telles que :

Primaire : Comment puis-je être informé de l’évolution de la situation ? Mon enfant doit-il faire et rendre tous les devoirs qui vont lui être donnés en ligne ? Comment obtenir le travail de mon enfant si je n’ai pas accès à Internet ? Que dois-je faire pour protéger mon enfant ?

Secondaire : Je n’ai plus les codes pour accéder à l’ENT. Comment faire ? Comment dois-je faire pour accompagner mon enfant dans cette période ? Que se passe-t-il pour l’orientation de mon enfant après la classe de troisième ? Le calendrier d’orientation est-il modifié ? 

https://www.education.gouv.fr/sites/default/files/2020-04/coronavirus-covid-19-vademecum-continuit-p-dagogique-mise-jour-au-1er-avril-2020--66201.pdf

Les autres sites que vous pouvez consulter : 

  1. Je veux poser des questions directement au Ministère de l’Education Nationale 

Vous pouvez adresser vos questions sur le mail dédié du Ministère : rendez-vous-parents@education.gouv.fr

  1. Comment varier les ressources pédagogiques pour mes enfants? 

Plusieurs initiatives du gouvernement en lien avec des institutions publiques pour mettre à disposition des enfants des programmes adaptés :

  • L'opération « Nation apprenante » avec France Télévisions et Radio France qui basculent leurs grilles de programme pour proposer des émissions et des podcasts.  A titre d’exemple, la chaîne France 4 diffuse du lundi au vendredi à partir de 9h des cours donnés par des professeurs pour tous les niveaux (primaire le matin, secondaire l’après-midi).

  • Lumni, plateforme éducative de l’audiovisuel public, accessible à tous et développée en partenariat avec l’Éducation nationale.

  •  Educ’Arte, plateforme éducative d’Arte accessible aux enseignants et à leurs classes.

  • #CultureCheznous, une initiative du ministère de la Culture qui donne un accès libre à toutes les ressources numériques : Archéologie, cinéma, musées, audiovisuel, spectacles, jeunesse, patrimoine, danse, archives…

Autres sites : 

  1. A qui m’adresser si je ne vais pas bien ou si mes enfants ne vont pas bien? 

Les psychologues de la circonscription restent disponibles par mail pour les questions qui relèvent de leur champ de compétence. Les informations (télé, radio, internet...) peuvent être angoissantes et la transformation du quotidien engendre une perte de repères qui peut être déstabilisante. N'hésitez pas contacter l’établissement de votre enfant qui vous communiquera les mails des psychologues. Vous pourrez les contacter en indiquant votre numéro de téléphone. Les psychologues vous recontacteront.

Vous pouvez également consulter le site soutienpsychologiquecovid@mairie-boulogne-billancourt.fr.

Pour les familles en grande précarité, l’Association Défi famille - Les pâtes au beurre Boulogne maintient son activité d’écoute psychologique auprès des familles au 02 40 16 06 52 (lundi au vendredi de 9h à 21h, samedi de 9h à 12h).

  1. Je dois inscrire mon enfant en école maternelle ou élémentaire, que dois-je faire?

Les rendez-vous d’inscription dans les écoles maternelles et élémentaires ont été déprogrammés par l’obligation de confinement et, à la place, ont été organisés par internet et par téléphone. Toutes les demandes d’inscription scolaire sont prises en compte et les dernières seront traitées dans les prochains jours.  

  1. Quel site consulter pour m’informer sur le Covid-19?

Vous pouvez consulter le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

FAQ Coronavirus pour les étudiants :  https://www.etudiant.gouv.fr/cid150278/covid-19-%7C-faq-crous-etudes-concours-services.html

  1. Quels sites consulter pour m’informer les examens que mon enfant doit passer ?

ob_cfd65f_sauvez-des-vies

 

Posté par fcpebb à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 04 mars

12 propositions de la FCPE // La réponse de Pauline Rapilly-Ferniot (liste "L'écologie pour Boulogne-Billancourt")

Et de cinq ! Voici la réponse de Pauline Rapilly-Ferniot (liste "L'écologie pour Boulogne-Billancourt") à nos douze propositions pour les écoles de Boulogne-Billancourt.

Un grand merci aux cinq candidats qui se sont prêtés à l'exercice : Isabelle Goitia, Judith Shan, Evangelos Vatzias, Antoine de Jerphanion et Pauline Rapilly-Ferniot.

Nous sommes heureux d'avoir pu ainsi contribuer au débat démocratique à Boulogne-Billancourt.

 

reponse___FCPE_22020

Mesdames, messieurs :

C’est avec grand intérêt que les membres de la liste l’Ecologie pour Boulogne-Billancourt ont pris connaissance de vos 12 propositions, dont certaines figurent déjà dans notre programme de campagne, mais souvent de façon moins approfondie que dans votre document.

Notre sensibilité écologiste nous conduit à une vision générale qui inclue la démocratie participative, la biodiversité et la formation des agent·e·s municipaux et élu·e·s aux principes du développement durable, selon un schéma qui articule un grand nombre de vos propositions.

En rendant pleinement autonomes les conseils de quartiers, dont les membres seraient tiré·e·s au sort dans une réunion d’habitant·e·s de quartier intéressés et bénéficieraient de correspondants dans la mairie qui les aideraient dans les questions techniques, juridiques et financières, les problèmes des écoles maternelles et élémentaires de chaque quartier seraient reconnus de près et des solutions adéquates avancées et trouvées.

Faire vivre la démocratie participative à Boulogne Billancourt c’est aussi être à l’écoute des associations de parents d’élèves telles que la votre. Nous souhaitons qu’elles soient non seulement entendues mais surtout écoutées.

Selon les écoles, on pourrait non seulement végétaliser en pleine terre une partie des cours, comme vous le proposez si justement, mais aussi que des jardinets y existent, entretenus par des groupes d’élèves, avec des bordures d’herbes folles, pour qu’ils puissent prendre conscience à la fois de la biodiversité et des soins que demandent les légumes pour exister. Une petite fête à la cantine pourrait couronner la venue à maturité des légumes cultivés par les élèves.

Si la ville avait un trafic plus calme que celui qui existe aujourd’hui, ce qui suppose des pistes cyclables et pour les trottinettes en site propre, beaucoup de parents qui se connaîtraient mieux grâce à une vie locale animée par les conseils de quartier, pourraient, comme dans bien d’autres villes des Hauts de Seine, délaisser la voiture et constituer des Pedibus : groupe de parents emmenant à l’école et à pied des enfants de la même classe d’âge et voisins.

Le problème rencontré dans les villes où les municipalité ont aidé à constituer des pédibus est que, les enfants grandissant et changeant d’école, les parents du début disparaissent, souvent sans avoir formé leurs successeurs. Il faudra y veiller.

Sur tous les autres points, nous avons peu de suggestions, sinon accélérer sur tout GPSO, dont c’est le domaine, les aménagements pour handicapé·e·s moteurs, dont la réalisation finale est prévue pour 2026.

Les tarifications des prestations municipales, dont cantine, centre de loisir et colonies de vacance, ont été fortement augmentées par la municipalité au prétexte d’une baisse des subventions d’Etat lors de la présidence Hollande. Nous ferons un audit démographique, historique et social de la situation de ces prestations avant de nous prononcer sur le mode de tarification, mais nous retenons votre suggestion au taux d’efforts, qui va dans le sens de notre programme. Programme qui comprend le retour de la PMI et la présence d’une infirmière par collège, comme vous le demandez.

urne-vote-election-procuration

Posté par fcpebb à 23:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 propositions de la FCPE // La réponse d'Antoine de Jerphanion (liste "Avec vous, pour Boulogne-Billancourt")

Merci aux quatre candidats aux élections municipales de Boulogne-Billancourt qui ont répondu à nos 12 propositions pour les écoles de la ville.

Après Isabelle Goitia (liste "Boulogne-Billancourt solidaire et humaine"), Judith Shan (liste "Nous sommes Boulogne") et Evangelos Vatzias (liste "Une nouvelle énergie pour Boulogne-Billancourt"), nous publions aujourd'hui la réponse d'Antoine de Jerphanion (liste "Avec vous, pour Boulogne-Billancourt").

 

Nous vous remercions pour votre engagement au service des parents et de leurs enfants dans les écoles boulonnaises. Merci aussi de faire vivre le débat à l'approche de l'élection municipale et de nous permettre de présenter notre projet pour Boulogne-Billancourt. Nous avons lu avec attention toutes vos propositions, nous y souscrivons et nous souhaitons apporter quelques précisions. 
Agir pour améliorer le quotidien des plus jeunes doit être une priorité des pouvoirs publics. Le bien-être de nos enfants repose sur de multiples éléments : parents, personnels éducatifs, qualité de l'offre périscolaire et extrascolaire, disponibilité d'équipements et d'infrastructures en adéquation avec leurs besoins, inclusion de tous.

Notre liste, "Avec vous, pour Boulogne-Billancourt" compte des Boulonnaises et des Boulonnais qui travaillent, ou ont travaillé, dans le milieu éducatif.
Nos engagements sont en adéquation avec leur analyse, et avec les recommandations des différentes associations de parents d'élèves.
Nous avons ainsi été les premiers candidats à Boulogne-Billancourt à signer la charte "Pour une cantine sans plastique", et nous l'appliquerons dès 2021 pour toutes les cantines des écoles de notre ville. Nous nous engageons également à atteindre le seuil de 60% de produits bio dans les cantines scolaires.
Notre grand projet de Ferme urbaine de 4 000m2 en coeur de ville comportera des ateliers pédagogiques pour développer l'éducation au goût et sensibiliser les plus jeunes d'entre-nous aux éco-gestes, au compostage, au jardinage et à l'agriculture urbaine. Une partie de la production de la ferme sera dédiée aux cantines scolaires.
La végétalisation de l'espace public, notamment dans les écoles, sera une priorité, tout comme l'installation de capteurs pour mesurer la qualité de l'air aux abords des crèches puis dans toute la ville. 
Nous établirons également un plan périscolaire pour réorganiser l'accueil dans les centres de loisirs en améliorant la formation et l'évaluation des animateurs. 
Aussi, nous déploierons le plan gouvernemental pour les mercredis en renforçant la qualité et le nombre de places disponibles pour les activités sportives et culturelles. 
Les arts et la culture devant être accessibles à tous dès le plus jeune âge, nous nous engageons dans une démarche 100% éducation artistique et culturelle. En convention avec l'Etat et les acteurs associatifs, tout Boulonnais scolarisé bénéficiera d'une visite dans un lieu culturel (musée, spectacle) ou d'un atelier artistique dans l'année. 
Nous généraliserons le dispositif "Silence on lit" en le rendant obligatoire dans toutes les écoles boulonnaises. 
Nous mènerons une politique active pour l'inclusion de tous et l'accompagnement des enfants à besoin spécifique, en favorisant la formation des personnels éducatifs à l'inclusion, et en assurant l'accessibilité de tous les bâtiments. 
Enfin, la ville sera aux côtés des parents pour faciliter leur quotidien. Nous utiliserons les plateformes numériques de services pour mettre en relation et pérenniser l'engagement des étudiants auprès des parents pour la garde de leurs enfants après l'école. Les outils numérique de la mairie seront modernisés, notamment par la création d'un compte-usager unique qui permettra d'accéder à 100 services administratifs avec un seul mot de passe et un seul compte (inscription dans les écoles, suivi des demandes de places en crèche, espace accueil des familles,...).

urne-vote-election-procuration

Posté par fcpebb à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 27 février

12 propositions de la FCPE // La réponse d'Evangelos Vatzias (liste "Une nouvelle énergie pour Boulogne-Billancourt")

Après avoir publié les réponses d'Isabelle Goitia (liste "Boulogne-Billancourt solidaire et humaine") et de Judith Shan (liste "Nous sommes Boulogne"), qui ont été les deux premières candidates à nous répondre, nous publions aujourd'hui celle d'Evangelos Vatzias (liste "Une nouvelle énergie pour Boulogne-Billancourt"). Nous invitons les autres candidats à nous répondre rapidement s'ils souhaitent également être publiés!

 

R_ponse_FCPE_BB

 

Réponse d’Evangelos Vatzias, investi par La République En Marche, tête de la liste “Une Nouvelle Energie pour Boulogne-Billancourt” pour les élections municipales de mars 2020, aux douze propositions de la FCPE de Boulogne-Billancourt.

Nous avons pris connaissance avec grand intérêt des douze propositions de la FCPE Boulogne-Billancourt concernant les écoles. Dans leur grande majorité, ces propositions se retrouvent très précisément dans notre programme. Cela n’est pas une surprise: notre projet pour Boulogne-Billancourt a été élaboré en confrontant l’expérience directe de nos colistiers et sympathisants, les retours à l’enquête “Boulogne-Billancourt demain” que nous avons menée en ligne et sur le terrain en 2019, et les contacts thématiques menés avec les associations impliquées dans la vie locale, au niveau de Boulogne-Billancourt ou des Hauts-de-Seine, sur tous les sujets d’importance dans le cadre de cette campagne.

Voici nos commentaires sur certaines propositions, étant entendu que nous reprenons intégralement à notre compte celles qui ne sont pas listées ci-dessous:

2- MODES D’APPROVISIONNEMENT

Sur le sujet de l’externalisation, nous adoptons une position neutre et abordons ce sujet sans a priori. Nous reconnaissons que cette solution peut, dans certains cas, apporter des avantages en termes de qualité et de coût pour la collectivité, du fait de l’expertise que le prestataire peut apporter. Il faudra évidemment, comme sur tous les sujets d’externalisation, être extrêmement vigilant au cahier des charges, à son suivi effectif par la municipalité et aux possibilités de le faire évoluer au fil du temps, aux conditions tarifaires proposées et aux conditions de travail du personnel. D’autres solutions, comme la mutualisation des achats et des infrastructures avec des communes voisines, ou l’investissement dans la cuisine centrale, seront également étudiées.

8- FORMATION DES ENCADRANTS

Au delà du bénéfice direct de la formation des encadrants dans l’exercice quotidien de leurs fonctions, nous considérons que cette mesure permettra d’améliorer l’attractivité de ces postes et facilitera le recrutement.

9- FLEXIBILITE

Le sujet des horaires est central dans notre programme, non seulement pour l’école, mais aussi pour l’ensemble des infrastructures et services pour les boulonnais (horaires d’ouverture des médiathèques, des infrastructures sportives, des crèches, etc). Nous considérons en effet que notre ville a pris beaucoup de retard dans l’adaptation des horaires de ses services aux modes de vie de ses habitants. Concernant l’école spécifiquement, nous souhaitons mettre en place un accueil du soir jusqu’à 19h en maternelle et élémentaire, et étudier les besoins et la faisabilité d’un accueil jusqu’à 19h30. De même, nous mettrons en place un accueil du matin avant le début de l’école et nous consulterons les familles pour savoir s’il est utile de proposer un petit-déjeuner. Nous souhaitons également permettre au plus grand nombre de familles de profiter des activités périscolaires, et pour cela proposons la mise en place d’un accueil de 17h00 à 18h30 après les stages de vacances (activités municipales culturelles ou sportives).

10- ACTIVITES POUR TOUS

Nous souhaitons développer l’offre d’activités municipales et mettre en place des partenariats avec le monde associatif et des entreprises privées pour proposer des activités facilement accessibles aux familles, via une nouvelle application unifiée, qui réunira par ailleurs l’ensemble des services numériques de la ville. Des exemples de nouvelles activités que nous souhaitons voir mises en place: cours de codage informatique, initiation aux métiers du cinéma et de la télévision, initiation aux langues étrangères ou langue des signes. Le recrutement des locuteurs natifs sera facilité par la création d’un programme visant à améliorer l’attractivité de Boulogne-Billancourt pour les étudiants étrangers, via un accompagnement dédié, voire une prise en charge d’une partie du coût de leur hébergement dans notre ville en échange d’interventions dans les écoles et les centres de loisirs.

12- TARIFICATION

Nous ne prenons pas position à ce stade sur le sujet de la tarification, que nous étudierons avec les services de la ville et les acteurs impliqués, y compris les associations de parents d’élèves. Nous serons vigilants à proposer des tarifs en adéquation avec les revenus de chaque famille -- et la notion de taux d’effort est à cet égard pertinente -- mais également à maintenir des tarifs raisonnables y compris pour les hauts revenus. En effet, nous ne souhaitons pas qu’une augmentation des tarifs incite les familles à hauts revenus à trouver des solutions alternatives, moins chères, en dehors de l’offre municipale. Cela nuirait à la mixité sociale et pourrait in fine perturber l’équilibre financier du système.

unnamed-1-2-e1489679983467-670x400

Posté par fcpebb à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 26 février

12 propositions de la FCPE // La réponse de Judith Shan (liste "Nous sommes Boulogne")

Après avoir publié hier la réponse d'Isabelle Goitia (liste "Boulogne-Billancourt solidaire et humaine"), nous publions aujourd'hui celle de Judith Shan (liste "Nous sommes Boulogne"). Nous publierons celles des autres candidats dans les prochains jours.

 

R_ponse_FCPE_NSB

Nous vous remercions pour vos 12 propositions et votre engagement de longue date pour l’école publique à Boulogne-Billancourt. Notre collectif est également très attaché aux questions éducatives et se retrouve pleinement dans vos 12 propositions. Vous trouverez ci-dessous notre projet en la matière et nos réponses concernant les points précis que vous soulevez.

ÊTRE A LA POINTE EN MATIÈRE D'ÉDUCATION ET DE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS

L’école est le creuset de notre démocratie et de la citoyenneté de demain, elle mérite toute notre attention. Il faut qu’elle soit le lieu de l’apprentissage du vivre ensemble, dans des locaux et des espaces extérieurs bien aménagés et bien pensés. Toutes les écoles publiques de la ville doivent être sur un pied d’égalité en matière d’offre et de projet pédagogique.

Nous améliorerons l’offre éducative de notre ville en encourageant notamment:
> la création de classes à horaires aménagés théâtre ou sport complétant l’offre de classes musique et danse ;
> la possibilité de poursuivre ces classes dans des classes à aménagement d’horaire après la classe de troisième ;
> la création d’une école municipale des langues sur le modèle de l’école municipale des sports ;
> une initiation à la langue des signes dans les écoles élémentaires ;
> la création d’un lieu-relais pour les élèves décrocheurs, exclus temporairement ou en attente de scolarité.

Nous ferons du temps périscolaire une priorité. Nous donnerons les moyens d’une offre de qualité avec :
> des équipes d’animation mieux formées ;
> des équipes renforcées en nombre dans tous les centres, pour la sécurité et l’encadrement des enfants ;
> des horaires plus larges, le matin et le soir, pour un temps périscolaire adapté aux besoins des parents.

Pour financer les projets des écoles, suite à la suppression de la Caisse des Ecoles, nous privilégierons un système de caisse commune à toutes les écoles de la ville, de façon à ce que chaque élève boulonnais scolarisé sur le territoire de la commune en bénéficie équitablement quel que soit le choix de scolarisation des familles.

Durant les temps d’activités périscolaires, nous proposerons de faire participer les enfants à des projets citoyens, afin de leur donner le goût de l’engagement, de concert avec des associations ou des structures œuvrant pour la solidarité dans notre ville.

Nous rendrons également dynamique et active la citoyenneté européenne de BoulogneBillancourt :
> en coordonnant des projets de mobilités européennes pour les jeunes Boulonnais en Europe et des jeunes Européens à Boulogne-Billancourt, dans le volontariat, les stages, les alternances et l’emploi grâce au Corps européen de Solidarité ;
> en facilitant les séjours de courte et longue durée de musiciens européens et internationaux au Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne-Billancourt ;

Nous proposerons une tarification des prestations municipales au taux d’effort, afin d’avoir une tarification plus juste et plus mesurée, adaptée aux moyens de chacun. Nous proposerons également une plus grande souplesse pour les inscriptions et la facturation, comme c’était le cas à Boulogne-Billancourt avant 2015.

Les horaires d’accès aux bibliothèques municipales seront étendus (pour certaines bibliothèques de quartier notamment), pour mieux correspondre aux besoins des étudiants et des lycéens en particulier et toute l’année.

Il sera possible de reconsidérer le projet de cession du château de Benais qui n’a pas débouché depuis 2017.

Nous développerons les technologies du numérique dans les écoles boulonnaises, sans pour autant surexposer les enfants aux écrans. Il faudra commencer par écouter les demandes du corps enseignant, parfois simples, comme disposer d’un vidéoprojecteur et d’un tableau blanc en classe. Cela peut se faire dans le respect de l’enveloppe budgétaire.

Nous favoriserons l’inclusion à l’école des enfants en situation de handicap. Cela passera par exemple par le développement de l’accessibilité des écoles aux personnes à mobilité réduite ; ou par la possibilité de prolonger les contrats des Accompagnants d’Enfants en Situation de Handicap (AESH) sur le temps périscolaire. Nous voulons également renforcer l’ouverture sur la société des établissements médico-éducatifs.

La cantine scolaire fera l’objet d’une politique de restauration ambitieuse et durable : elle doit être un moment d’apprentissage du goût et du bien manger. Nous nous engageons à :
> donner davantage de place aux produits bio et locaux ;
> ne plus avoir recours aux barquettes en plastique, comme nous nous y sommes engagés en signant la charte Cantine sans plastique ;
> mettre en place une politique systématique de réduction et de traitement des déchets.

En ce qui concerne le label Ecocert : le maire sortant ne peut pas se satisfaire d’avoir atteint le niveau 1, qui correspond à 10% de produits bio seulement et 1 élément local par mois. Trop souvent, le maire sortant se contente d’appliquer le strict minimum imposé par la loi, sans aller plus loin ni proposer une politique plus ambitieuse. Notre politique volontariste en la matière nous permettra d’atteindre rapidement les niveaux 2 et 3. Cette politique volontariste s’appliquera évidemment également au goûter.

En ce qui concerne l’Unité Centrale de Production : nous dénonçons le projet du maire sortant de construire une arena de 5000 places sur l’ilôt V, face à l’école Casteja. Nous nous sommes engagés à remplacer ce projet inutile et coûteux par un projet issu d’une large concertation avec les Boulonnais. Une des pistes alternatives proposées pour ce terrain serait de construire une nouvelle Unité Centrale de Production, dimensionnée pour alimenter toutes les écoles de la ville et éviter de recourir à un prestataire externalisé. Une autre option serait d’imaginer une nouvelle Unité Centrale de Production à l’échelle de GPSO, avec nos partenaires des communes voisines.

S’agissant des équipements scolaires :
Les bâtiments devront être réaménagés, pour être plus ergonomiques et agréables à vivre pour les enfants :
> nous aménagerons les cours d’école de façon à laisser leur place à tous les enfants, de façon égalitaire et inclusive. Nous savons que des solutions intelligentes existent, notamment des espaces modulables qui permettent de jouer au foot certains jours et de laisser la place à des activités différentes à d’autres moments, pour les filles et les garçons, et en incluant mieux les enfants en situation de handicap. Nous travaillerons ces sujets en amont dans les cahiers des charges.
> nous garantirons des toilettes en état de fonctionnement, propres à toute heure.

En ce qui concerne l'adaptation des équipements aux périodes de canicule, nous proposons un plan de transformation de la ville qui va au-delà des seuls bâtiments scolaires.
Notre ville manque cruellement de verdure. La végétation sert de « puits de carbone », fait écran à des zones polluées et permet de respirer un air moins toxique. La verdure permet de dégager l’espace, de se reposer. Elle permet de reconstituer la biodiversité. Les espaces verts, non bitumés et non bétonnés, retiennent moins la chaleur et permettent de rafraîchir la ville, particulièrement en période de canicule. Pour y remédier, nous nous engageons à :
> planter des arbres, et mieux prévoir leur renouvellement de façon échelonnée pour éviter les abattages massifs ;
> créer des « cours oasis » en supprimant le bitume des écoles à chaque rénovation ;
> végétaliser les toits des bâtiments municipaux partout où cela est possible ; > créer davantage de jardins potagers associatifs ;
> récupérer les eaux de pluie ;
> créer des zones de fraîcheur végétalisées qui quadrillent la ville en prévision des vagues de chaleur estivales.
À l’instar de nombreuses autres villes, nous remplacerons les revêtements synthétiques en pneus recyclés des stades, obéissant ainsi à un principe de précaution, ceux-ci étant potentiellement nocifs.

Nous agirons également pour améliorer la qualité de l'air, à proximité des écoles et dans toute la ville.
La pollution atmosphérique est responsable de lourds problèmes de santé et même d’une mortalité accrue, comme dans toutes les grandes agglomérations. Ce constat sévère exige une politique publique forte, qui doit commencer sans délai dans notre ville.
> Notre plan pour réduire la circulation automobile et pour reverdir notre ville vont y remédier mais tous les Boulonnais doivent pouvoir être informés. Des capteurs et indicateurs de qualité de l’air seront implantés dans la ville, donnant en temps réel des informations sur le niveau de pollution, en commençant à proximité des écoles, des stades ou des endroits fréquentés par les sportifs ;
> La Zone à Faible Emission sera complétée avec la fin programmée de circulation des véhicules diesel dans le périmètre de la ville à horizon 2024 ;
> Les aides déjà en place pour l’achat de vélos électriques seront maintenues, étendues aux entreprises, et complétées par des aides pour l’achat de vélos-porteurs pour les familles ;
> Un espace sans tabac sera mis en place devant les écoles et collèges.

Nous sécuriserons les voies publiques avec, en particulier devant les écoles :
> un marquage spécifique des traversées ;
> des totems visibles de loin ;
> la transformation d’une place de stationnement en parc à vélo devant les passages piétons pour améliorer la visibilité ;
> une verbalisation sans concession des scooters garés sur les trottoirs dont les pots d’échappement chaud sont à hauteur des enfants ; > dans les rues dangereuses devant les sorties d’école, nous proposons de mettre en place en concertation avec les conseils d’école, une zone 20, éventuellement sur créneaux horaires.

Le déficit d’équipement sportif fera l’objet d’un investissement pour rénover les lieux sportifs qui peuvent être conservés et créer un nouvel équipement multisport, après travail en commun avec l’ensemble des sections de l’ACBB et des associations sportives de la ville. Plutôt qu’un équipement destiné à recevoir 5000 spectateurs, le terrain d’assise prévu pourrait non seulement accueillir une nouvelle UCP mais aussi les sportifs de la ville.

Enfin, nous nous engageons sur la création d’un espace de jeux couvert en accès libre et gratuit au bénéfice des enfants et des moins jeunes.

Nous sommes à votre disposition pour vous rencontrer et poursuivre ces échanges de vive voix.

Judith Shan, avec le collectif Nous sommes Boulogne

unnamed-1-2-e1489679983467-670x400

Posté par fcpebb à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 25 février

12 propositions de la FCPE // La réponse d'Isabelle Goitia (liste "Boulogne-Billancourt solidaire et humaine")

Un grand merci à Isabelle Goitia (liste "Boulogne-Billancourt solidaire et humaine"), Judith Shan (liste "Nous sommes Boulogne") et Evangelos Vatzias (liste "Une nouvelle énergie pour Boulogne-Billancourt") qui ont été les premiers à répondre à nos 12 propositions pour les écoles de Boulogne-Billancourt.

Nous invitons les autres candidats à nous répondre dès que possible et de façon aussi complète!

Nous publions aujourd'hui la réponse d'Isabelle Goitia et publierons celles des autres candidats dans les prochains jours.

 

R_ponse___la_FCPE_de_la_Liste_Boulogne_Billancourt_Solidaire_et_Humaine

Nous vous remercions pour votre sollicitation et c’est avec beaucoup d’intérêt que nous avons pris connaissance de vos propositions.

Vous trouverez ci-dessous les propositions que la liste « Boulogne-Billancourt solidaire et humaine » souhaitent porter à l’occasion des élections municipales de mars prochain :

Concernant la restauration scolaire

La certification Ecocert n’est pas explicitement nommée dans notre projet mais nous souhaitons renforcer la qualité des produits servis donc cela ne pose pas de difficulté quant à respecter le calendrier proposé.

Nous sommes résolument pour la préservation du service public et souhaitons de ce fait maintenir les cantines existantes et ré internaliser les services privatisés. Cela va de pair avec le renforcement de la qualité et ce, à des tarifs maitrisés pour les familles et notamment les plus modestes.

Les questions environnementales sont également au cœur de notre programme et de ce fait, la question des gouters de qualité non conditionnés de façon individuelle répond positivement à nos engagements. Il en est de même pour l’ensemble des contenants et autres ustensiles nécessaires à la restauration collective qui devront respecter les normes environnementales afin de participer à la préservation de l’environnement. Cela participe de l’éducation des enfants aux problématiques écologiques.

Concernant les équipements

L’entretien des écoles reste un enjeu important et doit donc rester internalisé aux services de la ville.

Les conditions d’hygiène seront donc respectées pour les enfants, nous ne pouvons que souscrire positivement à votre demande. Le personnel et les moyens matériels seront réévalués pour répondre aux besoins de chaque école, après discussion lors des conseils d’école de rentrée et suivants pour le suivi et l’évaluation des actions mises en place.

Comme indiqué précédemment, nous avons à cœur de promouvoir des politiques publiques incluant les questions environnementales. Ainsi, nous proposons notamment la création de « cour oasis » pour prévenir les situations de canicule et permettre aux enfants et équipes pédagogiques de bénéficier d’îlots de fraicheur. Des travaux et / ou aménagements pourront être envisagés, après concertation, pour rendre les bâtiments plus adaptés aux diverses situations climatiques (froid l’hiver et chaleur l’été).

Concernant les centres de loisirs

L’emploi statutaire des agents de la fonction publique territoriale étant un des moyens de garantir l’égalité de traitement des citoyen.ne.s et la qualité du dit service public, nous proposerons un plan de dé précarisation des animateurs / animatrices. Cela permettra de stabiliser les personnels, de renforcer leur niveau de formation tout en garantissant l’accès à des plans de formation professionnelle tout au long de leur carrière. Nous renforcerons les effectifs là où cela sera nécessaire afin de garantir la qualité et la sécurité de toutes et tous lors des accueils.

Les modalités de gestion des inscriptions et les grilles de facturation devront être revues selon plusieurs modalités. En effet, il conviendra de revoir les tarifs afin de permettre à toutes les familles et notamment les plus modestes, d’accéder aux services municipaux proposés. Le système actuel ne nous satisfait pas car il privilégie le nombre d’enfants par famille au détriment du critère lié aux revenus. Les tarifs des séjours d’été restent prohibitifs pour les familles les plus modestes. Il serait également nécessaire, comme vous l’indiquez, de revoir les plages horaires d’accueil afin de prendre mieux en compte les temps de transport domicile / travail et notamment pour les familles monoparentales modestes qui ne peuvent pas facilement gérer la situation actuellement en vigueur dans notre ville.

Nous souhaitons également accorder une priorité d’inscription aux centres de loisirs aux enfants scolarisés dans le public. L’absence de structures d’accueils dans l’enseignement privé ne doit pas limiter l’accueil des enfants du public.

Concernant « l’égalité des chances »

Notre programme prévoit notamment le développement des classes à horaires aménagées, pour que cela puisse être proposé dans toutes les écoles.

Nous proposons également développer les installations sportives afin de développer l’offre et de diversifier les acteurs.

Nous souhaitons également encourager l’accès à la culture pour toutes et tous en maintenant un fort niveau d’exigence pour le service public et donc le réseau des médiathèques, le conservatoire… et en proposant un Pass culture.

En matière de santé, nous souhaitons la mise en place de centres de santé, la réimplantation dans le sud de la ville de la deuxième PMI qui a été supprimée au Pont de Sèvres (à négocier avec le département qui en a la compétence) afin de garantir un égal accès à toutes et tous au soin de qualité.

En matière d’inclusion, l’ensemble des bâtiments municipaux (donc les infrastructures scolaires) seront accessibles, comme l’impose la loi et le rattrapage du retard pris devra faire l’objet d’une rapide évaluation afin de planifier les travaux à réaliser.

Enfin, en ce qui concerne la tarification, ce point a été évoqué précédemment.

Nous souhaitons partager avec vous un des points essentiel de notre projet municipal qui contribue à l’école de la réussite pour tous, à savoir, le logement social.

Boulogne Billancourt est très en retard dans la construction de logements sociaux et ceux qui sont construits aujourd’hui relève pour une majorité de catégorie PLS (loyers élevés)

Nous avons besoin de logements sociaux répartis de façon homogène sur notre ville pour pouvoir y loger les enseignants mais aussi tous ceux qui jouent un rôle essentiels dans la vie scolaire (ADSEM, AVS, AESH, personnel d’entretien, technicien, animateurs etc …).

Une répartition équilibrée des logements sociaux sur le territoire boulonnais favoriserait également la mixité sociale que nous souhaitons dans toutes nos écoles.

Nous espérons avoir répondu à toutes vos questions et nous nous tenons à votre disposition si vous souhaitiez en discuter de vive voix

Les candidats et candidates de la liste BOULOGNE BILLANCOURT, SOLIDAIRE ET HUMAINE

unnamed-1-2-e1489679983467-670x400

Posté par fcpebb à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 24 février

Message de Mr Arenas, coprésident de la FCPE nationale, à Mr Baguet, candidat aux élections municipales à Boulogne-Billancourt

Paris, le 24 février 2020

Monsieur Baguet,

Le président de la Fédération des Conseils Locaux FCPE des Hauts-de-Seine a bien voulu m’informer de l’usage de l’appellation « FCPE »  dans votre matériel de campagne. Cet usage étant lié à l’engagement auprès de notre fédération de l'un de vos co-listiers.

D’une façon générale, nous sommes ravis que nos adhérents, véritables bénévoles de la République, s’engagent au service de l’intérêt général dans un mandat électif local ou national ; c’est pour nous l’assurance qu’elles et qu'ils pourront y porter les valeurs et les propositions pour l’Ecole qui nous engagent au quotidien.

Toutefois, je me permets de vous informer que nous demandons à chacune et chacun de ne pas faire usage de l’appellation « FCPE » à des fins électorales, dans la mesure où cela contrevient aux statuts qui nous régissent. Notre fédération exprime ainsi auprès de ses membres actifs ou anciennement actifs, le fait que notre fédération n’est pas partisane. Le seul parti de notre fédération est celui des enfants, son seul engagement réside dans le respect du droit de tous les parents.

Aussi, je vous saurais gré de ne plus faire usage du sigle « FCPE »  dans votre matériel de campagne, afin de ne pas laisser croire aux habitants de la commune pour laquelle vous briguez le mandat de premier édile, que nos adhérents s’engageraient auprès de notre fédération pour des raisons électoralistes, ou encore que la FCPE soutiendrait une quelconque liste électorale.

Je me tiens à votre disposition si besoin était, la FCPE répondant toujours présent pour faire avancer la cause des enfants et des parents, dans le cadre des valeurs de la République et du respect de la loi, il va sans dire.

Rodrigo Arenas, coprésident FCPE et Abdel Mesbahi, président FCPE Hauts de Seine.

urne-vote-election-procuration

Posté par fcpebb à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]